Soutenir son système immunitaire et retrouver son énergie vitale!

Publié le : février 9, 2018 Par : Commentaire(s) : 4

En Ayurvéda, il existe un mot, un concept qui regroupe la vitalité, la force et l’immunité : Ojas. On peut penser à ce concept comme le récipient qui contient votre énergie en abondance. C’est la réserve ultime d’énergie de votre corps et de votre mental.

Il gouverne le processus de vieillissement, le système immunitaire, l’éclat de la peau, la vigueur, l’humeur, le sommeil, la digestion, la spiritualité et la force physique.

Il est considéré comme le produit final le plus raffiné de la digestion. Alors que l’on dit qu’une digestion complète d’un repas prend environ 24 heures, cela prend 30 jours au corps pour digérer la nourriture et la raffiner suffisamment pour obtenir cette substance.

Malheureusement, pendant ces 30 jours, il existe beaucoup de facteurs qui peuvent ébranler sa production. C’est pourquoi beaucoup de personnes de nos jours ont un ojas amoindri, un manque de vigueur, une immunité affaiblie et un teint terne. Si le processus de digestion est perturbé, l’essence de la nourriture ne sera pas extraite correctement et ojas ne se formera pas.

Le plus d’ojas nous avons, le plus imperméable nous somme à la négativité des autres parce que notre propre moral est bon et solide. Ojas est responsable de notre satisfaction profonde envers la vie.

Habitudes de vie qui épuisent ojas :

– Le stress, la peur, l’anxiété, le chagrin, la douleur

– Trop d’activités ou d’exercices physiques

– Une surcharge de travail

– L’utilisation excessive des écrans (télé, Internet, ordinateur, tablette, téléphone)

– Les chocs et traumatismes

– Un manque de repos, de l’insomnie, un sommeil perturbé

– Trop voyager, faire trop de choses en même temps

– Se nourrir de restes, de nourriture transformée, surgelée, en conserve, viande rouge…

– Trop d’activités sexuelles

– L’utilisation de drogues, stimulants, cigarettes, alcool

– Des émotions refoulées

– Jeûner

Habitudes de vie qui construisent ojas :

– Rire

– Être passionné par ce que l’on fait

– Donner et servir les autres

– Passer du temps en nature, être connecté aux éléments

– Respirer profondément et par le nez

– Manger de façon détendue de la nourriture fraîchement préparée

– Dormir suffisamment: 7-8 heures en rythme avec les cycles naturels (se coucher tôt, se lever tôt)

– Exemples de nourriture qui construisent ojas: lait, ghee, grains entiers, légumes biologiques et fruits frais sucrés, juteux

 

Pour augmenter son niveau d’ojas, il ne suffit pas de l’accumuler; il faut aussi le maintenir et ne pas le perdre.

Quand vous êtes surstimulé en passant des heures sur Internet, à boire du café et à texter des amis, vous dispersez votre énergie sans même vous en rendre compte. Vous ressentez alors la fatigue et l’anxiété sans comprendre pourquoi ni comment.

La prochaine fois que vous vous sentez épuisé, pensez plutôt à ramener votre attention vers l’intérieur plutôt que de rechercher du confort à l’extérieur.

Consultez aussi notre article sur comment prendre soin de ses 5 sens ICI.

Éléonore Piquet
Auteur

Éléonore Piquet

Éléonore Piquet est thérapeute en ayurveda de l’école d’Ayurveda de Kripalu. Elle offre des consultations privées en hygiène de vie et alimentation, des massages ayurvédiques ainsi que des ateliers. Elle est aussi massothérapeute et enseignante en massage thaïlandais. Elle est professeure de yoga E-RYT 500 avec plus de 9 ans d’expérience. Sa passion pour le corps humain et l’amélioration de l’art de vivre l’amène toujours plus loin dans la connaissance de soi et ses enseignements. Elle vous recevra avec douceur et vous guidera en profondeur pour vous aider à améliorer votre qualité de vie.

Tous les articles de : Éléonore Piquet

People Reviews

Your email address will not be published. Required fields are marked *
  1. Avatar

    Bonjour un article très intéressant j’ai beaucoup aimé le fait que vous avez mentionner que parfois on se sent épuisé dans même savoir pourquoi c’est très essentiel de prendre soin de notre ojas et d’écouter les messages de notre corps !

    1. Éléonore Piquet

      Éléonore Piquet

      oui exactement, surtout en ce moment en pèriode de changement de saison!

  2. Avatar

    Sabine

    Bonjour Eléonore,
    Je découvre vos différents articles et votre expérience au sein du village Vaidyagrama.
    Je vis en France et je ne parle et ne comprends que très peu l’anglais à mon plus grand regret.
    Existe-t-il des traducteurs français au sein de ce village pour une meilleure compréhension des precommandations des médecins ? Je souffre de neuroborreliose (maladie de Lyme) et d’une inflammation (sans doute liée à une acidose).
    J’ai également compris que vous êtes certifiée ayurveda de l’école Kripalu en Inde. Toujours pour des questions linguistiques, y a t-il des traductions en français ?
    D’avance, merci pour votre précieuse réponse.
    J’aurai Plaisir à échanger avec vous de vive-voix via messenger ou whatshapp si vous m’y autorisez et me communiquez vos accès en MP.
    Mon adresse mail : sabine.tetaz@sfr.fr

    Recevez toute ma gratitude pour votre éclairage.

    Sabine Tétaz

    1. Éléonore Piquet

      Éléonore Piquet

      Bonjour Sabine, excusez mon délai, je suis en congé maternité. Malheureusement je dois dire que l’Inde n’est pas le meilleur endroit pour être compris en français. Ceci étant dit, vous avez quand même pas mal de ressources en france ou en Suisse. Ou bien Tapovan en Normandie. Ou Atreya Smith en Suisse qui seraient de bonnes références. Bien à vous. Eléonore

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.